Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Message  Ben Von Brandt le Mer 11 Nov - 20:35

Le 506e régiment d'infanterie parachutée ou 506th Parachute Infantry Regiment (506th PIR) appartient à la 101e division aéroportée de l’United States Army.



Le régiment fût fondé à Camp Toccoa, Géorgie, États-Unis d’où il tient son surnom, "Currahees", d’après la montagne Currahee situé dans les limites du camp. On peut traduire ce nom d’origine Cherokee par "Stands Alone" (tout seul) qui devint plus tard le slogan de l’unité. Durant la Seconde Guerre mondiale, le seul commandant du régiment fût le colonel Robert Sink. Le régiment était quelque fois appelé "Five-Oh-Sink" en référence au nombre 506 prononcé "Five-Oh-Six" en anglais. Le 10 juin 1942, le 506e PIR fût integré à la 101e division aéroportée.

Le 506e PIR participa à trois batailles majeures de la guerre : la Bataille de Normandie, l’Opération Market Garden et la Bataille des Ardennes.On reconnaît les hommes du 506ème Parachute Infantry Regiment à l'as de pique peint sur leurs casques.

LA NORMANDIE;

Comme beaucoup d’unités, le 506e fût largement éparpillé durant la nuit de l’opération Chicago. L’action la plus connue de l’unité est l’assaut du manoir de Brécourt. Le 506e participa aussi à la bataille de Carentan. Environ 2000 hommes furent parachutés en France. 231 furent tués, 183 disparus ou prisonniers de guerre, 569 blessés.

L'OPERATION MARKET GARDEN;

Suite à la perte du pont à Son, la 101e, tente, sans succès, de capturer un pont à Best, situé à quelques kilomètres, mais la tentative est repoussée. D'autres unités se déplacent vers le sud et parviennent finalement à l'extrémité nord de la ville d'Eindhoven.

LES ARDENNES;

À Bastogne, dès le 20, les « Panzer » allemands contournent par le nord et par le sud. La nuit du 21 au 22, la ville est complètement encerclée. Les Allemands mènent successivement mais infructueusement plusieurs attaques pour s'emparer de ce nœud routier particulièrement important. La place est défendue par 18 000 Américains comprenant la 101e Div Abn, un groupement blindé de la 10e Div Bl, un bataillon antichars, deux bataillons d'artillerie et des rescapés de la 9e Div Bl et de la 28e Div. La 101e Div est normalement commandée par le général Taylor mais il est aux États-Unis. C'est le brigadier général Anthony McAuliffe qui assure l'intérim. On lui a confié le commandement de toutes les unités encerclées. Officier d'artillerie, il utilise de manière remarquable le feu des sept bataillons d'obusiers dont il dispose (cinq organiques, deux en renfort). Le 22 à 12h00, les Allemands exigent la reddition de la ville sous menace de destruction. La réponse de McAuliffe est ferme et brève : « Nuts » (traduite dans ce contexte par "Des clous" dans le sens "Allez voir ailleurs si j'y suis").

LA FIN DE LA GUERRE;

Le 506e revint au combat le 2 avril 1945. Il assista à l’encerclement de la poche de la Ruhr ainsi qu’à la capture du Berghof, la résidence d'Adolf Hitler près de Berchtesgaden. Le 506e se prépara au redéploiement dans le Pacifique mais la guerre prit fin en août 1945.
avatar
Ben Von Brandt
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 27/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://airsoft-ww2.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Message  Ben Von Brandt le Mer 11 Nov - 22:45

La série " Band of brothers " met en scène la Easy company du 506 PIR.

Voici des images extraites de cette superbe série;

D'abord des officiers;




Scènes d'action et des acteurs pendant le tournage;


















avatar
Ben Von Brandt
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 27/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://airsoft-ww2.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Message  Ben Von Brandt le Jeu 12 Nov - 20:51

Alors voila, j'ai eu le plaisir de ne pas travailler aujourd'hui et du coup je me suis mater les 10 "Band of brothers" d'affilée!

Un peu mal au crane la Laughing .

Sinon, ça fait toujours plaisir de revoir tout ça, ça faisais un bail!

J'ai cependant pu remarquer quelques petites coquilles.

- Après la prise des canons de Brécourt, Le Lieut. Winters fait son rapport à son supérieur et lui annonce;
" ils n'étaient pas de la 88e mais de la 105e..."

Il parle bien sûr du calibre des canons, qui sont des Le. Fh. 18 de 105mm dans la série, et pas des Flak 36 de 88mm comme le pensaient les américains avant l'attaque.

Un néophyte peut ainsi penser que Winters parle de l'unité des artilleurs et pas de l'artillerie en elle même.

- Toujours au sujet de ces canons; les 4 pièces de 105 étaient en vrai des pièces de prise française, et pas des Le. Fh 18.

- Enfin, et c'est le plus notable;
Plusieurs erreurs dans les grades.
Lipton est appelé Adjudant chef alors qu'il est passé lieutenant après Bastogne.
Speers est appelé lieutenant alors qu'il est passé capitaine lui aussi après Bastogne.
Winters reçoit le commandement du 2e btl en Hollande, passe donc de capitaine à commandant.
Il est toujours appelé capitaine par la suite.
Il reçoit ses feuilles de chêne à Berchtesgaden, devient donc officiellement commandant, mais est alors appelé Major...

Pas facile de s'y retrouver en tous cas...

Ah tiens si vous regardez la série, vous verrez que beaucoup des soldats se battent avec des armes de prises; baïonnettes allemandes, Kar 98, MG34... surtout à Bastogne ou tout manquait.

Ca reste très bon à voir, beaucoup d'action et de beau matos, ça fait toujours plaisir....


Dernière édition par Ben Von Brandt le Ven 13 Nov - 14:02, édité 1 fois
avatar
Ben Von Brandt
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 27/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://airsoft-ww2.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Message  airborne 44 le Jeu 12 Nov - 22:13

oui, c'est la série de référence, en effet, et il y a des coquilles

j'ai remarqué égalament lors de la prise des canons de Brécourt (que j'ai eu l'occasion de voir de mes yeux vu) que les allemands font le signe tactique de "cesser le feu" à la mode américaine (c'est le la main ouverte qui passe plusieur fois devant le visage

par ailleur lorsqu'ils découvrent le camp de concentration, on apperçoit des caténaires (pardon pour l'orthographe), mais à l'époque il n'y avait pas de lignes électrifiées sur les raisons ferrés

il doit y en avoir d'autre, mais ça reste une super série....
avatar
airborne 44

Messages : 16
Date d'inscription : 27/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Message  Ben Von Brandt le Ven 13 Nov - 14:01

Autres anecdotes.

- Vous connaissez cette image;


Et bien cette scène est reproduite dans l'épisode 4 "Carentan", juste au début lorsque la Easy se reforme sur la place d'un village, le matin du 6 juin.
C'est le soldat Josef Lipgot qui tient le drapeau.

C'est furtif mais sympa à voir.
avatar
Ben Von Brandt
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 27/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://airsoft-ww2.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Message  Ben Von Brandt le Ven 13 Nov - 15:37

Dans l'épisode 2, les para sautent de leurs avions, des C47, sur la Normandie.

L'avion numéro 66, un appareil de type Douglas C-47, survole la Manche dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, en compagnie de centaines d'autres avions transportant les parachutistes américains de l'opération Neptune.

Au-dessus du Cotentin, la Flak ouvre le feu sur les escadrilles américaines : de nombreux appareils sont touchés et les pilotes qui parviennent à s'extraire du rideau de feu quittent les trajectoires prévues et se perdent.

L'avion n° 66 est malheureusement atteint par les tirs : il tente un atterrissage, mais explose contre une haie. Les pilotes et les parachutistes de la Easy Company meurent sur le coup.
Pendant plusieurs heures suivant le début des opérations le Jour J, la Easy évoluera sans son chef, le Lieutenant Meehan, porté disparu puis déclaré mort après la découverte de ses plaques d'identification dans les décombres de l'appareil.

Ce C-47 s'est écrasé à proximité de la localité de Beuzeville-au-Plain, à quelques kilomètres au Nord-Est de Sainte-Mère-Eglise. Un monument a été édifié à l'endroit du crash, qui honore la mémoire de ces pilotes et parachutistes.


- Dans la série, après le retour du 506 en Angleterre pour être reconstitué, le soldat Malarkey va chercher ses affaires chez une mercière.
Avant de sortir, elle lui demande de prendre en plus le paquet du lieutenant Meehan.
Malarkey s'arrête, il sait que Meehan est mort.

Là elle cite les noms de 6 soldats en plus, dont les paquets sont toujours la;
Evans, Moya, Miller, Collins, Owen et Elliott.

Ce sont en fait les noms des membres de la Easy Cie tués dans le crash du C47 66 avec leur chef de corps.

Voici d'ailleurs la liste des victimes de ce crash;
- Equipage du 439th Troop Carrier Group;
*Pilotes = Capelluto Harold & Fanelli John
*Navigateur = Friedman Bernard
*Technicien de bord = Tillotson Albert
*Radio = Thompson Norman

- Paras;

*Lieut. Meehan Thomas
*1st Sgt Evans William S.
*Staff Sgt Roberts Murray
*Sgts Murray Elmer L. Jr., Owen Richard E., Riggs Carl L.
*Technician Sgts Collins Herman F., Wentzel Jerry A., Wimer Ralph H.
*Privates First Class Elliott George L., Mc Connigal William T., Miller John N., Moya Sergio G., Snider Gerald R., Telstald Elmer L., Warren Thomas W.
*Private Oats Ernest L.


Photo du crash;


Par contre, la version du crash citée ici plus haut est différente de celui représenté dans la série;

En effet, on voit très bien le moteur gauche de l'appareil atteint, qui explose et enflamme tout l'habitacle et le cockpit.
Les para brûlent vifs, 3 d'entre eux sautent même en torches humaines, avant le terrible crash.

A la fin de la série dans l'épisode 10, le Major Winters relate la perte de ces hommes et de son supérieur direct lors de son entretien avec un Colonel chargé des mutations.

Quoi qu'il en soit, rendons hommage à ces soldats morts jeunes et venus libérer notre pays, avant même d'avoir pu toucher le sol normand.
avatar
Ben Von Brandt
Admin

Messages : 136
Date d'inscription : 27/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://airsoft-ww2.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Historique du 506e régiment d'infanterie parachutée.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum